Sorties

RANDONNEE D’AUTOMNE DANS LE LUBERON

14/18 Octobre 2021

Onze équipages se sont retrouvés pour cette randonnée en Luberon sous un franc soleil . Un réel succès, même si les anciennes ( DB2 Volante, AMV8 Volante, DB7Volante, et deux Mercédès, dont une Pagode 280SL, remplaçant une DB2/4 Volante et une DBS indisponibles sur place, tandis qu’une autre DB2/4 Volante et une DB4 avaient été empéchées en dernière minute) étaient moins nombreuses que les récentes (2 AM V8, 3 DB9 dont 2 Volante et une DB11 Volante), venues d’Ile- de-France, de Bourgogne, de Normandie, de Provence et de Belgique .

Les participants se sont retrouvés le jeudi en fin d’après-midi à l’hôtel où était basée la sortie, un sympathique dans la campagne près de Gordes, pour une dégustation dans un domaine viticole tout proche, puis le dîner à l’hôtel .

Le vendredi, départ pour une visite guidée de Gordes, puis déjeuner dans un superbe château près de Fontvieille, et après-midi aux Baux pour une visite guidée du château et le spectacle Cézanne/Kandinsky des Carrières de Lumière . Dîner dans un restaurant de campagne proche de Gordes .

Le samedi, visite guidée de l’abbaye de Sénanque, puis cheminement jusqu’à un restaurant gastronomique de Châteauneuf-de-Gadagne, et l’après-midi halte à l’Isle sur la Sorgue avec visite guidée de la Fondation Datris, rassemblant des œuvres d’artistes contemporains . Dîner dans une Ferme auberge proche de l’hôtel .

Le dimanche, balade dans le Luberon jusqu’à Ménerbes pour la visite du Domaine de la Citadelle, qui abrite un original musée du tire-bouchon (collection particulière comportant 1200 pièces du XVIIe siècle à nos jours) et une exploitation viticole de qualité . Le déjeuner servi en plein air dans un mas atteignable au bout du monde depuis le hameau de Siverges dans un paysage époustouflant . Retour à l’hôtel via Lourmarin (déambulation et emplettes dans le village) pour notre dernier dîner .

Le lendemain, nous nous sommes retrouvés pour apprécier le petit déjeuner et remercier les organisateurs de cette randonnée, parfaitement organisée, aussi variée qu’ensoleillée . Elle nous a permis de bien accueillir les quatre équipages, récemment inscrits au Club, dont c’était la première aventure collective, et d’éprouver la vaillance de nos Aston .

Randonnée du CAMF en Provence du 22 au 26 juin 2020

Notre randonnée annuelle, organisée par nos amis Lastmann depuis le mois de décembre, a pu se réaliser comme prévu initialement grâce à la réouverture de l’hôtel que nous avions réservé et des différents lieux de restauration et de visite programmés, dès le début du mois de juin .

Nous étions six équipages, soit douze personnes (et deux petits chiens blancs bien élevés), à nous retrouver le lundi 22 juin en milieu d’après-midi au mas de Fauchon, notre hôtel situé dans un site champêtre fort agréable sur la commune de Saint-Cannat, entre Aix et Salon de Provence . Etaient présentes quatre Aston, un cabriolet DB2, deux cabriolets DB9, un coupé V8 Vantage, et deux « étrangères », une Mercédes 280 SL Pagode et une Peugeot récente comme voiture balais . A peine accueillis très courtoisement par nos hôteliers, nous débutions le programme par une visite guidée/dégustation au château de Beaupré, belle bastide aixoise entourée de 45 hectares de vignes d’appellation Coteaux d’Aix-en-Provence, proche de Saint-Cannat, avant de regagner l’hôtel pour le dîner et la nuit .

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 3BFB6051-0363-49AC-B780-977C1F4B0998_1_105_c-1024x768.jpeg.

Le lendemain, après un petit-déjeuner au soleil, départ vers le Nord pour visiter l’ancienne abbaye cistercienne de Silvacane, occupée par les moines du XIIIeau XVe siècles, puis utilisée comme église paroissiale jusqu’au XVIIIe et abandonnée avant d’être reprise par l’État et restaurée après la guerre de 39-45 . Après la visite, nous avons rejoint le village d’Ansouis pour un déjeuner gastronomique à la Closerie, restaurant étoilé, puis la visite privée du château d’Ansouis, forteresse provençale du XIIe siècle, profondément remaniée auw XVIIe et XVIIIe, assurée de main de maître par l’actuelle propriétaire, qui a racheté le château en 2009 à la famille de Sabran-Pontevès et l’a entièrement remeublé et restitué dans ses décors muraux du XVIIIe .

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est D4E9E271-BAE9-488A-B2FC-CF72B83D2C52_1_105_c-1024x768.jpeg.

Après une halte sur la terrasse d’un glacier méritant sa réputation et la visite de la bastide du Laval, producteur d’huiles d’olives de haute qualité, retour à l’hôtel pour goûter la piscine avant de ressortir dîner dans un sympathique bistrot très animé à Rognes .

Le mercredi, grande balade en voiture avec le tour de la Montagne Sainte-Victoire et une halte au barrage de Bimont, avant de rejoindre Aix-en-Provence pour un luxueux déjeuner à la Table du Pigonnet, suivi d’une visite d’Aix remarquablement guidée par Séverine, conclue par un apéritif autour de la piscine de nos hôtes et le dîner à la bastide de Venelles, toute proche .

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 9D03D4D8-97CC-42C6-B7B0-878D3052D973_1_105_c-1024x768.jpeg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 9F3E8DC6-FAF1-4ADC-8798-BF504C54BABA_1_105_c-1024x768.jpeg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 8B3CE0E1-1E73-4428-9134-C66C38DABF7B_1_105_c-768x1024.jpeg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 596861CD-4D45-48A6-BCB9-DC401117FDB3_1_105_c-768x1024.jpeg.

Jeudi, nouveau départ vers le Nord pour Roussillon, avec visite guidée de l’ancienne usine de production de l’ocre, puis promenade dans le site impressionnant des anciennes carrières d’ocre . Le déjeuner était organisé dans un petit restaurant de qualité, dont le chef nous avait concocté un menu selon son inspiration, dans un village proche d’Apt . L’après-midi, visite de la lustrerie Mathieu, à Gargas, importante société artisanale, qui crée des œuvres originales, restaure d’anciens lustres pour des organismes tels que Versailles dans le monde entier et réalise, sur demande , des copies d’oeuvres anciennes . Retour à l’hôtel pour un dîner agrémenté de convives collectionneurs locaux et animé par un orchestre sympathique .

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est E11F41C4-7FDC-46F1-9A11-4627FAA008FE_1_105_c-768x1024.jpeg.
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 7D5E3ECA-B1AD-456B-ADDE-7BFBFF93B800_1_105_c-1024x768.jpeg.

Le lendemain, avant de nous éparer après le petit-déjeuner, Jean-Claude et Séverine avaient prévu de nous passer au test sérologique . Verdict : deux anticorps décelés sur les Versaillais (qui n’avaient pas été malades pour autant), rien pour les autres, qu’ils aient été confinés à Hyères, Angers ou en Ile-de-France .

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 8DA3B9DD-757C-431B-9D0F-C62F62B8EB30_1_105_c-1024x768.jpeg.

Image

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 28F23F4F-8140-43A7-9602-0ABD1031A04E_1_105_c-1024x768.jpeg.

En résumé, une randonnée remarquablement organisée, une ambiance parfaite, des voitures sans problème et la volonté de se retrouver l’an prochain dans une autre région riche en paysages, monuments, histoire et gastronomie !  

Sortie à VERDUN le 19, 20 et 21 Octobre 2018

C’est par un grand soleil que six équipages du Club se sont retrouvés à Verdun pour commémorer le souvenir de la fin de la première guerre mondiale en visitant les lieux de la bataille de 1916 .
Cinq Aston étaient présentes, une DBS, une AM V8 Volante, une AM V8 Vantage, une DBS GT et une DB9 Volante .
Notre base, pour les deux nuits et les dîners, était située à une douzaine de kilomètres au sud de Verdun, au château des Monthairons, imposante bâtisse de style néo renaissance construite à la fin du XIXe siècle dans un vaste parc à l’emplacement des ruines d’un ancien château, où trois équipages se sont retrouvés dès le vendredi soir .

Le samedi matin, nous nous sommes rendus à Verdun, où nous ont rejoint les autres équipages, pour visiter la cité après avoir garé nos voitures dans le restaurant où nous devions déjeuner, les jardins du mess, occupant l’ancien mess des sous-officiers, magnifique bâtiment construit après la guerre de 1870 sur les bords de la Meuse en plein centre ville .
Notre parcours pédestre nous a permis d’admirer la Porte Chaussée, du XVIe siècle, élément des remparts protégeant alors la cité, le monument de la Victoire, la cathédrale construite au XIe siècle puis restaurée dans le style baroque après l’incendie de 1755 et son cloître, puis le palais épiscopal conçu par Robert de Cotte pour les évêques, princes du Saint Empire jusqu’à la prise de Verdun par Henri II .


Notre périple nous a conduit jusqu’à la Citadelle souterraine, dont la visite, parcourant les galeries aménagées pour reconstituer la vie de la garnison et de l’État-Major de l’armée pendant la campagne de 1916, s’est révélée particulièrement intéressante et émouvante .
Après le déjeuner, un intermède insouciant nous a permis de visite l’usine de fabrication des dragées Braquier, dernier fabricant artisanal d’une spécialité créée à Verdun en 1220 . Tous types de dragées, depuis les classique Avola jusqu’aux perles recouvertes d’or ou d’argent, y sont fabriquées selon les techniques ancestrales faisant la part belle à l’habileté de l’homme .
Nous nous sommes ensuite rendus sur les champs de bataille de l’offensive de 1916 . Première visite, celle du Fort de Vaux,pris par les allemands en juin 1916 après plusieurs mois d’une défense héroïque, qui valut aux défenseurs l’hommage du Kronprinz, puis repris par les français à la fin de l’année, suivie de l’Ossuaire de Douaumont et de la tranchée des baïonnettes .


Le dimanche,le rallye a gagné Reims pour la visite des caves Taittinger et un déjeuner à proximité immédiate du circuit de Gueux, le long des tribunes duquel nous avons pu faire une dernière série de photos de la DBS et des deux AM V8 .

VisibilitéPublierFormat de publicationÉpingler à la liste des articlesAuteur2 révisions

Musée MATRA Romorantin

Chers amis,

nous vous proposons en définitive pour cet automne une balade en Sologne comportant un déjeuner dans une bonne auberge locale, suivie de la visite du Musée Matra de Romorantin , le 14 octobre.
Dès que nous connaîtrons la liste des participants, nous fixerons un point de rassemblement, le matin dans les Yvelines, afin de faire la route ensemble .
Ceux qui le préféreront pourront rejoindre directement le restaurant .
Espérant que ce projet vous conviendra, je vous adresse mon amical souvenir, dans l’attente de vos réponses .
YvesMatra